Kimono Aikido
Filtrer les résultats

Découvrez notre selection de kimonos d'aïkido, aussi appelé "keikogi" ou "aikidogi". Budo-Fight vous propose différents kimonos d'aïkido solides et adaptés à tous les niveaux de pratique.

Tout savoir sur les keikogis

L’aïkido est un sport créé dans les années 1920 par Morihei Ueshiba, un maître japonais. Il fonde cet art sur la non-violence, et bien évidemment les arts de combat de l’ancien Japon. Littéralement Aïkido peut être séparé en trois parties : Aï, qui signifie union, ou harmonie selon les traductions, Ki, qui représente l’énergie vitale, et enfin Do, qui correspond à la voie que le combattant doit suivre. Il s’agit donc du chemin, du parcours à suivre afin d’harmoniser ou d’unir ses énergies vitales. Cet art martial traverse les frontières et apparaît tardivement en France, dans les années 1950, grâce à Maître Minoru Mochizuki, un des disciples de Maître Ueshiba

Comment se porte le keikogi ?

La tenue d'aïkido traditionnelle est composée d’un kimono d’aïkido (même si le terme est erroné), aussi appelé keikogi, ou aikidogi. Il s’agit d'une veste blanche surpiquée aux épaules et d'un pantalon blanc, souvent renforcé au niveau des genoux, ou doublé. La tenue d’aïkido comprend également un obi, un terme désignant la ceinture d'aïkido utilisée pour maintenir la veste fermée et permettre la fixation du Hakama. Ce dernier fait également partie de la tenue d’aïkido.

La veste se porte revers gauche au-dessus du revers droit. De plus, les manches ne doivent idéalement pas descendre au-delà de la moitié de l’avant-bras. Enfin, le pantalon doit arriver quelques centimètres au-dessus de la cheville, afin de ne pas être visible sous le Hakama.

Comment bien choisir son kimono d’aïkido ?

En réalité, le terme « Kimono d’Aïkido » est erroné. Il conviendrait plutôt d’utiliser le terme « Aikidogi » ou encore « Keikogi ». Le kimono est un vêtement de ville, en aucun cas un vêtement pour pratiquer les arts martiaux. Ce terme a été utilisé à tort et à travers pendant des années, à tel point qu’aujourd’hui, il est difficile de rétablir la vérité. 

Trêve de plaisanteries. Il existe plusieurs sortes de keikogi, et il peut s’avérer parfois difficile de choisir entre tous les modèles proposés sur le marché. Mais pas de panique ! Grâce à ce petit guide, nous allons vous expliquer pas à pas quel keikogi choisir.

Bien choisir le poids de son aikidogi

Il existe 3 modèles de keikogi : les légers, les modèles classiques, et les modèles dits « lourds ». Pour votre curiosité, les modèles légers sont les plus utilisés l’été au Japon, les températures et le taux d’humidité pouvant grimper rapidement. Vous l’aurez compris, les aikidogis légers et ultra-légers vous seront très utiles en été, quand la chaleur se fait vite étouffante. De plus, étant donné la légèreté du tissu, ces modèles tiennent moins chaud, absorbent plus rapidement l’humidité et sèchent bien plus rapidement. Si vous avez tendance à souffrir de la chaleur, c’est le « kimono d’aïkido » idéal pour vous ! En revanche, ces modèles sont plus fragiles que les aikidogis classiques, ou lourds. C’est la contrepartie. 

Les modèles classiques ressemblent beaucoup aux judogis, du fait de la présence de tissage grain de riz et d’une autre partie en tissage diamant. Ces modèles se situent entre les modèles légers et lourds, ils peuvent être utilisés par n’importe qui, mais sont particulièrement recommandés si vous souhaitez débuter l’aïkido. C’est d’ailleurs le modèle le plus populaire dans le pays d’origine de cet art martial, étant donné qu’il est porté par une grande majorité des adeptes

Enfin, les modèles mi-lourds, lourds et super-lourds sont plutôt réservés aux pratiquants confirmés, aux compétiteurs et aux professeurs. Ils possèdent une couture dans le dos qui peut faire mal lorsque l’on tombe, ils sont donc déconseillés pour les débutants. Tout comme les keikogis classiques, ils comprennent un tissage grain de riz et une double épaisseur de tissage diamant, les rendant bien plus lourds. 

Quelle coupe de keikogi choisir ?

Il existe deux types d’aikidogi : les coupes classiques, et les nouvelles coupes. Les modèles classiques possèdent une coupe large, des manches assez longues et une veste plutôt courte. Ce modèle est inspiré des tenues des judokas et n’est donc pas réellement adapté aux pratiquants d’aïkido. Cependant, c’est une coupe qui convient parfaitement aux pratiquants légèrement au-dessus de leur poids de forme.

Les nouvelles coupes possèdent des manches moins longues, et au contraire une veste qui tombe plus bas. C’est un modèle qui offre une meilleure liberté de mouvement et qui tombe bien plus droit, ce qui évite de devoir ajouter une couture dans le dos, qui peut faire mal lors des chutes, surtout pour les modèles les plus lourds. Les nouvelles coupes conviennent alors davantage aux pratiquants les plus légers

Petit conseil supplémentaire concernant les pantalons d’aïkido : faites attention à ce que les genoux et plus généralement l’intégralité du pantalon soient bien renforcés, sous peine de devoir le changer après quelques utilisations.