Stéphane Blanchet

Stéphane Blanchet a commencé le judo en 1980 à Alfortville. Ce n'est que trois ans plus tard, en 1983, qu'il commence l'Aïkido. En 1984, il a l'occasion de partir au Japon pendant un mois, où il effectue un stage d'une semaine dans l'ancien dojo de O Sensei à Iwama.  C'est pour lui une expérience plus qu'enrichissante qui le conforte dans sa passion pour l'Aïkido. 

Quatre ans plus tard, en 1988, il obtient la ceinture noire, et peu de temps après, en 1992, il intègre l'Aïkikaï Pereire. En 1994, soit deux ans après l'obtention de sa ceinture noire, il obtient son deuxième dan, le troisième en 1998 et le quatrième en 2002.  Actuellement, il est titulaire d'un cinquième dan. 

En 1999, après le départ de son collègue, il prend la direction de l’Aïkikaï Pereire avec un autre de ses collègues. En 2004, suite au départ de son second collègue, il le dirige désormais seul.  Il est bien-sûr homologué par l’Aïkikaï de Tokyo et donne régulièrement des cours ou organise des stages pour partager sa passion aux plus et moins jeunes. 

Stéphane Blanchet a progressé à une vitesse exceptionnelle. C'est un sportif exemplaire et nous sommes vraiment fiers de le compter parmi nos ambassadeurs. 

Filtrer les résultats

Soldes d'été Budo-Fight : jusqu'à -50%

Stéphane Blanchet a commencé le judo en 1980 à Alfortville. Ce n'est que trois ans plus tard, en 1983, qu'il commence l'Aïkido. En 1984, il a l'occasion de partir au Japon pendant un mois, où il effectue un stage d'une semaine dans l'ancien dojo de O Sensei à Iwama.  C'est pour lui une expérience plus qu'enrichissante qui le conforte dans sa passion pour l'Aïkido. 

Quatre ans plus tard, en 1988, il obtient la ceinture noire, et peu de temps après, en 1992, il intègre l'Aïkikaï Pereire. En 1994, soit deux ans après l'obtention de sa ceinture noire, il obtient son deuxième dan, le troisième en 1998 et le quatrième en 2002.  Actuellement, il est titulaire d'un cinquième dan. 

En 1999, après le départ de son collègue, il prend la direction de l’Aïkikaï Pereire avec un autre de ses collègues. En 2004, suite au départ de son second collègue, il le dirige désormais seul.  Il est bien-sûr homologué par l’Aïkikaï de Tokyo et donne régulièrement des cours ou organise des stages pour partager sa passion aux plus et moins jeunes. 

Stéphane Blanchet a progressé à une vitesse exceptionnelle. C'est un sportif exemplaire et nous sommes vraiment fiers de le compter parmi nos ambassadeurs.